2018 - Gilles de Plainpalais (Genève - Suisse) - Vente de minéraux, pierres roulées, rang de pierre et accessoires pour création de bijoux.

  • White Google+ Icon
  • Twitter Clean
  • Facebook Clean
  • Gilles

Demandez la pierre que vous recherchez à Gilles de Plainpalais

Mis à jour : 2 mars 2018

Le stand de minéraux de "Gilles de Plainpalais" est grand mais il ne peut pas recevoir toutes les pierres accumulées durant de nombreuses années.


Vous recherchez:

un minéral particulier... n'hésitez pas de le demander.


Pour la petite histoire... une demande particulière à été faite à Gilles...

Le client recherchait la pierre philosophale !!!

Vous ne trouverez pas la pierre philosophale chez Gilles de Plainpalais.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alchimie et pierre Philosophale

L'alchimie est une discipline qui peut se définir comme "un ensemble de pratiques et de spéculations en rapport avec la transmutation des métaux".


Dans les textes ésotériques des alchimistes, ces derniers manipulaient l’air, l’eau, le feu et la terre pour transmuter les métaux imparfaits en argent et en or et pour sublimer l’élixir de longue vie. Les alchimistes désiraient devenir riches mais ils avaient aussi la volonté universelle de comprendre la nature, les propriétés de la matière et de ses transformations possible. Les alchimistes étaient les précurseurs des chimistes et des physiciens mais ils mélangeaient beaucoup d'expériences et d'idées métaphysiques.


Un des objectifs de l'alchimie est la réalisation de la pierre philosophale permettant la transmutation des métaux, principalement des métaux  "vils", comme le plomb, en métaux nobles comme l'argent ou l'or.

Un autre objectif classique de l'alchimie est la recherche de la médecine universelle et la prolongation de la vie via un élixir de longue vie.

La pratique de l'alchimie et les théories de la matière sur lesquelles elle se fonde, sont parfois accompagnées, notamment à partir de la Renaissance, de spéculations philosophiques, mystiques ou spirituelles.


Jusqu'à la fin du xvlle siècle les mots alchimie et chimie sont synonymes et utilisés indifféremment. Ce n'est qu'au cours du xvllle siècle qu'ils se distinguent et que l'alchimie connaît une phase de déclin, sans toutefois disparaître totalement, alors que la chimie moderne s'impose avec les travaux d'Antoine Lavoisier.


C'est quoi la pierre Philosophale ?

La pierre philosophale est un thème de prédilection dans la littérature fantastique.

La pierre Philosophale se retrouve de "nos jours" dans des écrits et des films comme Fullmetal Alchemist ou Harry potter.

Mais cette pierre philosophale à une origine bien plus ancienne dans les écrits.

Dans ces écrits les alchimistes utilisaient la pierre philosophale pour:

- Changer de vils métaux en or ou en agent.

- Guérir de maladies du corps et de l'âme.

- Prolonger la vie humaine... et rendre immortel !

Mais peut être que la pierre Philosophale ne serait qu’une métaphore, symbolisant la perfection et l’élévation spirituelle.

Histoire de la pierre Philosophale


Dans l'antiquité : On trouve des références à la Pierre Philosophale à partir de l'alchimiste gréco-égyptien Zosime de Panopolis (300 AC). Les racines théoriques décrivant la création de la pierre peuvent être attribuées à la philosophie grecque.


Les écrivains alchimistes lui attribuent une origine bien plus ancienne. Ils prétendent que son histoire date d’Adam, qui aurait été informé par Dieu de l’existence de cette Pierre. Ce savoir se serait transmis à travers les patriarches de la Bible. Cette légende est aussi comparée à l’événement biblique du Temple de Salomon et de la pierre angulaire décrite dans le Psaume 118.


Au Moyen age: L'alchimiste du "vllle  siècle" Jabir ibn Hayyan, à émis le concept que les métaux comme l'or et l'argent pourraient être cachés dans les alliages et les minerais, d'où ils pourraient être récupérés par le traitement chimique approprié.

Jabir est considéré comme l'inventeur de "l'eau régale", un mélange d'acide chlorhydrique et d'acide nitrique, l'une des rares substances qui peuvent dissoudre l'or.


Renaissance et début de l’ère moderne: Un alchimiste suisse du xvle siècle (Philippus Auréole Théophraste von Hohenheim Bombastus) croyait en l'existence d'un élément inconnu à partir duquel tous les autres éléments (terre, feu, eau, air) étaient tout simplement des formes dérivées. Il pensait que cet élément était : la pierre philosophale. Un texte mystique publié au xvlle siècle appelé le Mutus Liber semble être un manuel d'instruction symbolique pour concocter une pierre philosophale.

En 1710, le bruit courait qu'un alchimiste était parvenu à transmuter le plomb en or. Un alchimiste dénommé "De Lisle" qui prétendait avoir trouvé la pierre philosophale.

Il fut invité à mettre sa science au service du roi. On lui procura le nécessaire, mais le plomb ne se transforma jamais en or. Déclaré imposteur il mourut embastillé, le 31 janvier 1712, emportant avec lui le mode opératoire des transmutations.




6 vues